Haut Potentiel Intellectuel

Haut Potentiel Intellectuel

Detection et suivi des enfants et adultes à haut potentiel intellectuel.

APPROCHES PLURIDISCIPLINAIRES :

REMBOURSEMENT : Renseignez-vous auprès de votre organisme mutuel concernant un remboursement partiel de vos consultations

Photo HPI

«Il a soif d'apprendre»
«Les autres ne le comprennent pas»
«Elle bouillonne d'idée»
«Il ne respecte pas les consignes»
«Il se pose plein de questions...
qui ne sont pas de son âge»
«L'école ne semble pas faite pour lui»
«Il s'ennuie à l'école»
»Il est distrait en classe
et ne tient pas en place»
«Elle se sent différente»
«Elle se réfugie souvent dans ses livres»

Les enfants hauts potentiels

Un enfant/adolescent peut interpeller ses proches par ses paroles, sa façon d’être, ses réactions. Or, comme toute personne, il a besoin d’être compris. Dans certains cas bien précis, il peut être conseillé de réaliser un bilan intellectuel et affectif afin d’identifier un éventuel profil à hauts potentiels. En effet, ce profil peut s’accompagner d’un fonctionnement cognitif, relationnel et/ou affectif particulier(s). Ces différences peuvent parfois être une source de souffrance ou d’angoisse pour le jeune.

Les adultes à haut potentiel intellectuel

Les adultes, quant à eux, arrivent généralement en consultation avec la demande précise de réaliser un bilan afin d’apprécier l’hypothèse selon laquelle il fonctionnerait sur le mode du haut potentiel intellectuel. Majoritairement, ils ont eu l’occasion d’y réfléchir seul ou avec l’aide d’un thérapeute suite à un malaise ressenti quotidiennement. Ces personnes se sont parfois maintenues dans un « faux-self », sans tenir compte de leur personnalité propre, afin de coller le plus possible aux attentes de la société. Elles ont alors pu faire des choix qui ne leur correspondaient pas et qui, a posteriori, les poussent à se questionner sur leur identité propre.

Notre approche

Au Diapason, il nous semble essentiel de croiser les approches psychologique et neuropsychologique afin de proposer aux personnes une prise en charge adaptée à leurs besoins et à leurs particularités, aussi bien cognitives qu’intellectuelles et affectives.

Il nous parait également important de souligner qu’un haut potentiel (ou HP) n’est pas synonyme de mal-être et ne peut pas non plus se résumer à une somme de caractéristiques spécifiques. Ainsi, par exemple, une personne présentant un haut potentiel peut tout à fait être épanouie, « à l’aise dans ses baskets » et ne jamais être détectée. De même, il est possible d’être hypersensible sans pour autant présenter un fonctionnement du type haut potentiel.

Enfin, une personne peut avoir une ou plusieurs zones de hautes potentialités sans avoir un profil général de hautes potentialités. Pour y voir plus clair, les intelligences multiples de Gardner, le questionnaire des besoins de Pourtois & co. ou/et les entretiens qualitatifs nous permettent de mieux cerner le fonctionnement de chacun. Cet apport qualitatif vient s’additionner au bilan intellectuel (également appelé bilan QI ou bilan cognitif) afin d’avoir une compréhension la plus globale possible de la personne. En effet, le plus important est de pouvoir se comprendre et s’accepter dans son fonctionnement propre, avec ses forces et ses faiblesses.